Station 6: Vis-à-vis

Le projet Vis-à-vis a permis de créer un parc transfrontalier entre Huningue et Weil am Rhein entre 2018 et 2021. Cette réalisation montre comment d'anciennes zones portuaires peuvent être reconverties en espaces naturels et de détente de part et d'autre du Rhin.

Avec l’inauguration de la Passerelle des Trois Pays en 2007, Huningue et Weil am Rhein se sont rapprochées. Le concept urbain en a tenu compte et a proposé un développement concerté entre les deux berges : un « Vis-à-vis » entre riverains du Rhin principalement axé sur le logement et les loisirs.

Vis-à-vis Huningue – Weil am Rhein : un lieu de loisirs et de rencontre

Vis-à-vis Huningue – Weil am Rhein : un projet urbain durable

Vis-à-vis Huningue – Weil am Rhein : un projet résolument tourné vers l’avenir

Vue depuis le parc rhénan réaménagé de Weil am Rhein sur la nouvelle promenade des berges à Huningue ©Marie Soehnlen

Utilisation des berges

L’intention de « se compléter par-delà les frontières » est ici mise en œuvre de manière exemplaire : Certaines parties des berges sont devenues accessibles et ouvertes à la population. Pour les deux villes, c’est une façon de se tourner vers le Rhin. La Passerelle des Trois Pays est perçue comme le prolongement naturel des berges devenues des lieux de rencontres et de convivialité.

Le projet « Vis-à-vis Huningue – Weil am Rhein » montre comment la stratégie pour les espaces publics et écologiques » peut être déclinée. A chaque extrémité de la passerelle se trouve un parc transfrontalier, un site qui invite à se retrouver, à se détendre près de chez soi et à préserver la biodiversité.

Promenade sur la rive du côté de Huningue ©Patrick Bogner

Accès public au Rhin

Jusqu’à présent, les deux rives du Rhin n’offraient au public qu’un accès limité. Le transfert des ports a changé la donne. A Huningue, une grande partie de la zone de berges a été réaménagée et rendue de nouveau accessible. Avec le projet de construction « Les Jetées », la priorité donnée au logement devient à son tour réalité et la ville de Huningue s‘étend jusqu’au bord du Rhin.

Vue du parc rhénan à Weil am Rhein depuis passerelle des trois pays ©Marie Soehnlen

« Weil am Rhein » se rapproche également davantage du fleuve auquel la ville doit son nom. Le Parc du Rhin a été modernisé, réaménagé et étendu. Un balcon sur le Rhin a vu le jour, conçu comme une terrasse pour admirer le paysage. Des gradins ont été construits en bordure du Rhin, l'aire de jeux et de sport rénovée et agrandie.

Le parc rhénan réaménagé à Weil am Rhein ©Michel Kurst

Le réaménagement de ces espaces traduit concrètement la volonté de rendre la berge du Rhin accessible en continu aux piétons et aux cyclistes.

Le projet Vis-à-vis est porté par l’Eurodistrict Trinational de Bâle (ETB) et cofinancé par le Fonds européen pour le développement régional (FEDER) dans le cadre du programme Interreg V Rhin Supérieur de l’Union européenne.